Ils ne dorment pas à Mulhouse

faux article Nuits blanches

j’ai trouvé cet article sur le journal de Mulhouse – super on va pouvoir faire la fête toute la nuit!! – Verdandi

Article du 21 juin 2019 – La Gazette de Mulhouse

Nuits blanches et terreurs nocturnes à Mulhouse ! Les témoignages de cas étranges se multiplient

A l’Université de Haute-Alsace à Mulhouse le département de recherche sur le sommeil ainsi que ses collaborateurs en médecine reçoivent depuis trois semaines de plus en plus de patients et patientes pour des troubles étranges : paralysie du sommeil, hallucination sonore, somnambulisme, terreurs nocturnes, … Les cas se multiplient et ne font qu’augmenter.

Enquête exclusive de La Gazette de Mulhouse

Analyse des scientifiques

La directrice du département Mme Eidrofa rapporte que le plus inquiétant est que les personnes touchées par ces troubles du sommeil ne sont pas des patients réguliers et que c’est la première fois qu’ils rencontrent de tels problèmes. Elle ajoute que la plupart bénéficiaient même d’un sommeil de qualité. Les premières analyses n’ont montré aucun signe physique ou physiologique qui pourraient expliquer leur état. L’équipe du département de psychologie et de sciences cognitives a proposé son aide. Mme Eidrofa souligne également une autre caractéristique peu rencontrée dans de tels cas : la régularité des phénomènes observés. En effet, les cas de terreurs nocturnes ou somnambulisme – somme toute déjà connus de la médecine du sommeil – se présentent toujours à la même heure, le même jour, ce qui est peut courant.

Témoignage des habitants et habitantes

Nous avons pu contacter également plusieurs habitants de la ville qui sous couvert d’anonymat ont accepté de témoigner de ce qui les empêche de dormir la nuit. Les noms ont donc été changés, mais les histoires sont bien réelles.

Gunnar (54 ans) raconte que depuis deux semaines, la nuit, il se réveille et une bête monstrueuse, au regard intense, aux crocs acérées et au poil luisant est assise sur sa poitrine et l’empêche de bouger, tous ses membres sont figés et elle ne peut qu’écarquiller les yeux de terreur. Il raconte que parfois il a l’impression de sentir l’haleine fétide du monstre.

Gudrun (27 ans) est saisie quant à elle de véritables crises : elle se réveille systématiquement à 5h dans un grand cri déchirant au milieu de la nuit après avoir rêvé d’un long serpent qui enserre la ville, puis sa maison, puis son lit, puis son corps dans ses anneaux noirs.

Signy (13 ans et demi) ne peut plus dormir dans sa chambre, car toutes les nuits à 2h30, des sons métalliques de chaînes qui cognent, de gonds qui grincent et de serrures que l’on crochètent emplissent ses oreilles à tel point que plus rien d’autre n’est audible.

Brynhild (6 ans et quart) inquiète beaucoup ses parents car tous les mercredis, elle est saisie de somnambulisme et cherche à sortir de la maison par tous les moyens. Sa mère nous a confié que sa fille répétait une seule et même phrase, lorsqu’on lui demandait où elle voulait aller : « Ils reviennent, il faut les accueillir. »

Une affaire à suivre !

Ces cas encore inexpliqués par la science sont encore uniquement localisés à Mulhouse mais certaines rumeurs voudraient qu’en Floride certains cas inquiétants aient été relevés.

Le journal en collaboration avec le département de recherche lance une grande enquête afin de récolter un maximum d’information et aider au plus vite les personnes souffrant de ce type étrange de problèmes de sommeil. N’hésitez pas à écrire à la Gazette de Mulhouse qui transmettra à Mme Eidrofa.

Retrouvez également dans la rubrique cuisine et santé nos conseils pour mieux dormir.

4 commentaires

  1. Avec les chaleurs actuelles, est-ce vraiment étonnant que les gens dorment mal ou aient des hallucinations ??
    Restez à l’ombre et hydratez vous pour éviter les insolations !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *